Le transfert d'embryon congelé (après une FIV ou une ICSI)

Lors d’une tentative de FIV (ou ICSI), si le transfert des embryons frais n’a pas permis d’obtenir une grossesse, il est possible de décongeler les éventuels embryons cryoconservés pour effectuer un nouveau transfert embryonnaire.

Le transfert peut être envisagé sur un cycle naturel (sans traitement) ou sur un cycle substitué (traitement hormonal). Le but est de préparer la muqueuse utérine à la nidation d’un embryon et de déterminer le moment optimal pour réaliser le transfert. Une surveillance échographique et/ou biologique sera effectuée pendant la première partie de votre cycle afin de déterminer le moment optimal pour réaliser le transfert. Si la préparation de l'endomètre est jugée satisfaisante, nous procéderons alors à la décongélation de 2 ou 3 embryons. La plupart des embryons décongelés gardent leur capacité de développement et sont transférables. Il est cependant difficile de prévoir si un embryon supportera ou non la décongélation. Le transfert des embryons congelés devra être envisagé avant toute nouvelle tentative de FIV.

Avantages :
Le transfert d’embryons congelés permet d’augmenter vos chances de grossesse. En effet, une tentative de FIV comprend la FIV (ponction, transfert d’embryons frais) et les éventuelles décongélations d’embryons issus de cette FIV.
Le traitement est beaucoup moins lourd que pour une FIV (pas de geste chirurgical, pas d’anesthésie)

Inconvénient :
Dans certains cas, les embryons n'évoluent pas après la décongélation, ce qui annule le transfert.

En pratique :

-Appeler votre gynécologue au premier jour de vos règles pour obtenir un RDV de consultation entre le 2 et le 5ème jour de votre cycle.

-Après votre consultation, venir au laboratoire PMA avec votre conjoint pour remplir une formalité administrative indispensable : demande conjointe de décongélation d’embryons en vue d’un transfert.

-Prévenir le laboratoire PMA (tél : 03 81 41 80 10) de la date de transfert déterminée par le gynécologue

-Le transfert embryonnaire s’effectue selon les mêmes modalités que pour un transfert d’embryons frais